La technique

Le principe est celui d’un système de transport automatisé. Des véhicules automoteurs sans chauffeurs circulent 24 heures sur 24 dans les tunnels. Ils prennent et déposent des charges au niveau de rampes et de monte-charges prévus à cet effet. Les véhicules à roues, électriques se déplacent grâce à de l’énergie transmise par induction.

Les marchandises palettisées ou en conteneurs sont acheminées de façon totalement automatiques par des véhicules sans conducteurs réfrigérables. Les véhicules se déplacent dans des tunnels à trois voies avec une vitesse constante de 30 kilomètres à l’heure. Au plafond, un convoyeur à trois voies est prévu. Il permet de transporter des petits paquets à une vitesse de 60 kilomètres à l'heure. Les hubs répartis tout au long de l’itinéraire servent d’interfaces à d’autres véhicules de transport ce qui permet une totale intégration IT aux processus des firmes logistiques.

Chacun des éléments utilisé dans le système global Cargo sous terrain est éprouvé et se retrouve aujourd’hui dans nombre d’applications. L’innovation réside dans la combinaison de ces éléments pour former un système logistique global. Les tunnels pourront en outre servir à des fins annexes comme par exemple la génération de chaleur ou pour des systèmes de conduites.